L’aromathérapie au quotidien : une médecine naturelle à base d’huiles essentielles  5/5 (1)

Origine de l’aromathérapie.

Utilisée depuis des millénaires par les pharaons égyptiens pour embaumer les momies avant de les enfermer dans leurs sarcophages, l’aromathérapie n’a de cesse d’évoluer pour devenir aujourd’hui une technique de soin à part entière à partir de produits 100 % naturels. Si, d’un commun accord, l’aromathérapie repose sur l’utilisation d’huiles essentielles pour soigner et traiter divers maux, les indications, elles, diffèrent d’un pays à un autre en fonction des plantes, parfois endémiques, qui n’existent pas ailleurs. Si l’aromathérapie, une technique de traitement des maladies par les essences végétales, est connue depuis 1928, le terme « huile essentielle », pour sa part, n’a été adopté qu’en 1972. Obtenues à partir de la distillation à la vapeur de parties de plantes, telles que racines, écorces, tiges, feuilles, fleurs, les huiles essentielles ont l’avantage de ne contenir aucune matière grasse.

 Bienfaits de l’aromathérapie et huiles essentielles

Selon la nature des plantes desquelles ont été extraites les huiles essentielles, l’aromathérapie est connue pour ses innombrables vertus thérapeutiques. La technique agit essentiellement sur le corps, tout l’organisme, la circulation sanguine, mais aussi l’état d’esprit. Ainsi, à chaque variété de plantes, ses vertus et bienfaits spécifiques :

  • Les huiles essentielles tonifiantes et énergétiques sont issues de la coriandre, du gingembre, du romarin, de la menthe, de la muscade…
  • Les huiles essentielles d’eucalyptus, de clou de girofle, de thym, de cannelle, d’origan sont connues pour leurs actions antibactériennes et anti-inflammatoires
  • La camomille, la marjolaine, les agrumes, la verveine, le néroli donnent des huiles essentielles à vertus sédatives
  • Le cumin, l’estragon, la menthe donnent des huiles essentielles utilisées pour faciliter la digestion
  • Le basilic, la camomille peuvent prévenir ou combattre les spasmes et les maladies névralgiques et sont connus pour l’action de leurs huiles essentielles sur le traitement de l’anxiété, de la dépression et le stress
  • Le cyprès, la bourrache, régulent la circulation sanguine et assouplissent les vaisseaux

Comment adopter la méthode d’aromathérapie

Une centaine d’huiles essentielles sont utilisées en aromathérapie. Pour une utilisation à bon escient, il est primordial de demander conseil à un professionnel de la technique. Des modes d’utilisation différents peuvent en effet être prescrits et certaines huiles essentielles sont dotées de taux de toxicité élevés. L’avantage des huiles essentielles de l’aromathérapie est la multiplicité de leurs modes d’application.

La voie orale est la plus courante. Quelques gouttes d’huile essentielle sont diluées dans un verre d’eau ou de boisson hygiénique, ou encore dans une tisane. La voie rectale se caractérise par l’utilisation de certains produits dérivés d’huiles essentielles en suppositoires. Cette méthode permet de préserver le foie chez les patients traités sous médicaments. La voie cutanée se caractérise par les applications locales sur la peau, en onction ou en massage. Cette technique est de plus en plus adoptée dans les salons de massage et de beauté, d’autant plus qu’elle est aussi utilisée dans le cosmétique et les soins de beauté et capillaires. Dans ce cas, elles sont souvent mélangées à des huiles inertes telles que d’amandes douces ou de jojoba ! La voie respiratoire, pour sa part, permet de vaporiser les principes actifs des huiles essentielles par fumigation à l’aide de quelques gouttes versées sur des braises, par inhalation de gouttes versées dans une marmite d’eau bouillante, dans un diffuseur électrique ou dans une lampe à brûler.

Les coûts élevés des huiles essentielles et aromathérapies sont justifiés par la quantité importante de plantes utilisée pour les obtenir. Ainsi, à titre d’exemple, 1 litre d’huile essentielle de rose est obtenu par distillation, dans un alambic, d’environ 5 tonnes de pétales de rose.

S'il vous plaît noter

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés