La Mutuelle pour compléter les remboursements de frais de santé de la Sécurité sociale Aucun avis

Qu’est-ce qu’une mutuelle complémentaire santé ?

En France, tout travailleur salarié, qu’il soit en exercice ou retraité, est tenu d’être affilié à la Sécurité sociale qui représente l’assurance maladie obligatoire. De manière générale, la souscription se fait au moment de l’embauche, par le truchement de l’employeur qui a l’obligation de verser les cotisations mensuelles. La Sécurité sociale apporte ainsi une garantie de remboursement des frais de soin au travailleur et à sa famille en cas de maladie, d’hospitalisation, ou d’accident qui se produit sur le lieu de travail, à domicile ou dans la rue. Toutefois, le remboursement santé de la Sécu ne couvre que 70 % des frais. Le reste, soit les 30 %, est ainsi à la charge du travailleur. C’est à ce stade qu’intervient la Mutuelle complémentaire santé.

Comme son nom l’indique, la mutuelle complémentaire santé intervient en complément du régime de la sécurité sociale ou de l’assurance maladie obligatoire. À ce titre, sa souscription n’est pas obligatoire, mais optionnelle. Elle est surtout recommandée pour les multiples avantages qu’elle confère, notamment en termes de remboursement de frais médicaux. En effet, la Mutuelle est appelée à se charger d’une partie ou de l’intégralité des frais de santé de l’affilié, qui ne sont pas remboursés par la Sécurité sociale.  

Avantages de souscrire une mutuelle complémentaire santé

Si l’assurance maladie obligatoire apporte les garanties de couverture santé indispensables au travailleur en exercice ou retraité et à sa famille, les garanties de la mutuelle, pour sa part, sont plus étendues. Cela fait d’ailleurs partie des avantages d’être affilié à ce régime. Autres avantages :

  • La cotisation auprès d’une mutuelle est fixée par l’agence et ne dépend ni du revenu du travailleur ni de sa catégorie socioprofessionnelle contrairement à la cotisation auprès de la Sécu.
  • La prise en charge des soins médicaux est élargie à plus de garanties que celle de la Sécu. En effet, outre les frais de consultations médicales, de médicaments et d’hospitalisations, ainsi que certains types d’examens et d’analyses pris en charge par la Sécu, la mutuelle, elle, prend également en charge les frais de soins et prothèses dentaires, les soins ophtalmologiques et les lunettes et verres correcteurs, les appareils auditifs, ainsi que les consultations et soins en médecine spécialisée.
  • Certaines des lignes de dépenses médicales peuvent être remboursées intégralement.
  • La mutuelle est indiquée aux personnes inactives telles que les personnes âgées, à mobilité réduite ou handicapées, aux familles nombreuses, aux non salariés tels que ceux qui exercent dans le secteur de l’agriculture, de l’élevage, entre autres.

Comment souscrire une mutuelle complémentaire santé ?

Si les principales garanties sont sensiblement pareilles d’une mutuelle à une autre, les offres de mutuelle santé varient d’une agence à une autre. C’est la raison pour laquelle il est conseillé de recourir à un comparatif des mutuelles avant de souscrire un contrat.

En effet, les assurances les moins chères se contentent de prendre en charge les 30 % non remboursés par la Sécurité sociale. En revanche, certaines agences de mutuelle font des offres plus élargies et complètes à travers des garanties et taux plus élevés. Il en est par exemple, des dépenses engagées dans les appareils orthopédiques, les lunettes ou encore les appareils auditifs. Il est donc important de comparer les formules et offres de garanties proposées par chaque agence de mutuelle avant de signer un contrat. Une fois le choix effectué, ile st recommandé de présenter le médecin traitant, s’il y a lieu, à l’assureur afin que ses ordonnances et prescriptions soient prises en compte de manière optimale

La mutuelle complémentaire santé rembourse à partir de tarifs conventionnels en tenant compte des montants réels des dépenses engagées. 

S'il vous plaît noter

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés